Facebook : pourquoi la fuite des jeunes vers Snapchat et Instagram n’est pas si grave

By Pierre Cappelli | Social Media

Août 27

Une étude de eMarketer estime que Facebook va perdre 3,4% de ses utilisateurs entre 12 et 17 ans en 2017, au profit de Snapchat et d’Instagram dont l’attrait auprès des moins de 24 ans, cible privilégiée des annonceurs, se renforce.
Mais Facebook est loin d’avoir perdu la bataille des jeunes.

Si Facebook est devenu moins « cool » que Snapchat ou Instagram, sa puissance financière et sa vision globale axée sur la valorisation des contenus en général, rendent très relatives ses contre-performances actuelles sur la cible des moins de 24 ans.

Lire la suite

About the Author